Isoler une maison neuve : de quelle manière procéder ?

L’isolation d’un bien, que ce soit au niveau thermique ou phonique, nécessite une certaine réflexion selon le type de logements, mais aussi un savoir-faire pour respecter les normes en vigueur. Concernant les maisons neuves, le processus d’isolation peut aller dans plusieurs directions et a l’avantage, comme on pourra le voir ici, de profiter des dernières avancées dans le domaine.

Gérer les écarts thermiques d’un bien neuf avec une isolation intérieure

Cette méthode permet, comme son nom le laisse deviner, de parer aux problèmes d’isolation en mettant en place les isolants au niveau des parois intérieures du logement. Il s’agit toutefois ici de la procédure d’application, ce qui laisse ouvert le choix du type d’isolant qui sera utilisé. Dans cette optique, il est conseillé de mettre en perspective les diverses spécificités de plusieurs matériaux à l’image de :

  • La conductivité ;
  • La résistance thermique ;
  • Les réglementations à tenir.

Une fois le choix de la matière fait, vous pourrez passer au mode de mise en place. Le plus accessible à ce niveau-là se trouve être l’option des panneaux isolants où il suffit de fixer des composants sur la paroi. Une autre technique est celle du cadre ou squelette en métal ou en bois qui permettra de prolonger l’isolant sur toute la longueur du mur. Plus onéreuse que la première méthode, celle-ci a tout de même l’avantage d’atténuer les ponts thermiques.

Bons côtés du procédé

L’isolation via les parois intérieures dispose de plusieurs atouts dont le plus important reste sans doute son prix largement moins haut que celui de l’option extérieure. Ses caractéristiques de pose font de plus en sorte de remédier à certains problèmes souvent rencontrés comme la condensation due aux parois froides. Ajoutons aussi à cela qu’en plus de son avantage économique, les étapes de mise en place de l’isolation intérieure sont bien moins longues et contraignantes que celles qu’on peut attendre de la variante extérieure.

Les différents désavantages

Isoler un logement neuf de l’intérieur est un procédé qui dispose aussi de son lot d’inconvénients plus ou moins problématiques selon les prérequis de chacun. Le principal reproche qu’on peut lui faire se trouve par ailleurs être le fait qu’une isolation par l’intérieur réduit considérablement le niveau de surface habitable du bien en question. Dans un autre registre, il faudra également faire en sorte d’adapter tout le système électrique avec ce qu’il contient de prises et de câbles afin qu’il soit toujours fonctionnel.

Opter pour une isolation par extérieur pour un logement neuf

Lors de la construction d’un bien neuf, il est également possible de se tourner vers la solution de l’isolation extérieure qui va plutôt viser les murs, le toit ou le plancher. On retiendra surtout trois grandes méthodes pour mettre en place ce type d’isolation. La première consiste à placer une sorte d’enveloppe isolante à travers une ossature qui sera disposée directement sur l’habitation. La deuxième, plus basique, se résume à appliquer des isolants au niveau des façades. Enfin, pour la dernière option, il s’agira d’étaler une sorte d’enduit qui contiendra les propriétés isolantes, là encore, au niveau de la façade de la maison.

Solutions alternatives pour l’isolation d’une maison neuve

Pendant le processus de construction d’une habitation neuve, et pour remédier à certaines problématiques ou profiter d’avantages propres aux deux méthodes, il arrive que des constructeurs combinent des procédés d’isolation intérieure avec ceux de la variante extérieure. Dans le cadre où elle est établie dans les règles et avec soin, cette alternative permet de réduire les factures de chauffage tout en augmentant grandement les performances énergétiques. Il est cependant aussi possible qu’elle puisse créer des zones d’humidité.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Vous aimerez aussi...