Changer sa chaudière : 5 erreurs courantes à éviter

Changer sa chaudière

 

Nous sommes dans une phase historique particulière où l’Etat propose de nombreux avantages fiscaux pour le changement des chaudières domestiques. L’objectif de ces primes est d’inciter la population française à la mise aux normes et au remplacement des chaudières afin d’améliorer l’efficacité du chauffage mais également d’infléchir l’impact de ces équipements sur le réchauffement climatique. Il y en a, en fait, un certain nombre d’opportunités qu’il est nécessaire d’évaluer et de saisir. Comme ceux qui vous permettent de changer la chaudière pour obtenir une série d’avantages, à la fois d’ordre économique (prime gouvernementale, économie sur la facture électrique) et technique (thermorégulation numérique, meilleure performance et confort de chauffage etc.).

C’est le meilleur moment pour changer sa chaudière dans des conditions ultra-favorables, mais il est important de faire très attention. Comme pour tous les choix, il est nécessaire d’évaluer plusieurs facteurs qui vous permettent d’éviter des erreurs qui peuvent ce montrer inefficaces voire contreproductive dans votre projet de remplacement de chaudière.

À quoi faire attention

Dans le cas du remplacement de la chaudière, il est important analyser divers aspects. Tout d’abord, celle relative à ses propres besoins. Le secteur des systèmes de climatisation est très vaste et propose diverses solutions d’un point de vue technologique. Il n’est pas toujours nécessaire évoluer vers le système le plus puissant, mais vous devez toujours choisir le plus efficace pour votre maison. Il s’agit d’une analyse qui peut être effectuée en prenant en compte l’agencement de votre habitation, sa qualité d’isolation et de l’énergie réellement consommée avant un potentiel remplacement.

il y a toute une série d’erreurs courantes qui peuvent vous décider de changer la chaudière et qui finalement pourrait annuler l’intérêt de votre investissement si elles sont sous estimées.

Les erreurs les plus courantes

# 1 Dépenser un peu, ce n’est pas économiser

Quand il s’agit d’économies, c’est normal de penser au coût de la chaudière. en réalité, ce n’est qu’un des éléments qui affectent les dépenses finales. Un coût qui doit être calculé dans le temps et pas seulement au moment de l’achat. La chaudière, en effet, n’est pas un appareil utilisé de temps en temps et qui n’affecte pas le budget familial. En fait, nous parlons d’un composante fondamentale pour le bien-être, le confort et la sécurité de votre maison. Chacun sait combien les factures d’énergie pèsent sur ses finances et pour réduire ce coût, il ne suffit pas de dépenser moins lors du changement de système. Parce que souvent le coût de la chaudière est proportionnel au vôtre efficacité énergétique, d’où la possibilité d’économiser au fil du temps. Cela ne veut pas dire que vous devez acheter le plus cher, mais qu’il est essentiel de l’évaluer. Pourquoi, comment ? Comprendre ce qu’est le modèle le plus adapté à votre maison et celui qui est en mesure de répondre au plus près à vos besoins.

# 2 Ignorez les services : maintenance, garantie

Nous avons vu que dépenser peu ne signifie pas toujours épargner, en particulier lorsqu’il s’agit de changer la chaudière. En ce sens, il faut également prêter attention aux services offerts par l’installateur. Plusieurs fois, en fait, plus que d’acheter un appareil seul, vous signez un accord qui donne droit à une variété de services complémentaires sinon, vous devrez les acheter séparément (payer plus) ou y renoncer complètement (vous exposer à des coûts plus élevés, de remplacement de pièces, de délai d’attente pour le dépannage etc..). C’est le cas, par exemple, de l’extension de garantie ou de la maintenance de routine, deux des options qui lors de la remplacement de la chaudière peuvent et doivent être pris en considération. Il ne s’agit pas, comme on voudrait trop souvent le croire, d’arnaques ou de moyens de rendre un produit plus attractif, mais d’une série de services avantageuse pour le client. En fait, si vous commencez à faire le calcul, il s’avère que suivant la fréquence ces packages de services complets sont beaucoup moins chers que si vous deviez les utiliser que ponctuellement notamment en cas de panne (frais de déplacement, délai d’intervention etc..)

# 3 L’importance de l’installation

Remplacer la chaudière c’est un travail à confier à un prestataire qualifié aussi bien pour des raisons strictement technique que pour la validité juridique de votre installation en cas de défauts ou vices cachés. Il est donc nécessaire de contacter des techniciens compétents, qui savent effectuer correctement l’intervention, en évitant tout dommages structurels du système de chauffage de votre habitation : inefficacité de la nouvelle chaudière, fuites, casses ou pannes qui surviennent au fil du temps et qui impacte inévitablement la facture.

# 4 Chauffage et isolation

Pourquoi voulez-vous changer la chaudière? Pour économiser, bien sûr, mais aussi pour avoir toujours de l’eau chaude à une bonne température pendant les jours les plus froids. De ce point de vue, il est également essentiel de prendre en compte toute une série d’éléments «accessoires» qui contribuent, autant que la chaudière, à réduire les émissions  et à créer des environnements respectueux du climat. Installer le moteur d’une F1 dans une vielle voiture ne permet ni d’économiser en termes de consommation, ni de garantir la sécurité, la stabilité et la tenue de route. Quant au chauffage chaudière plus efficace et de dernière génération il est certes nécessaire, mais il doit pouvoir compter sur une isolation thermique adéquate et une gestion vertueuse du système de chauffage. La chaudière fournit de la chaleur, mais si celle-ci est dispersée (mauvais luminaires, fuites, etc.) ou distribuée là où elle n’est pas nécessaire (par exemple, pas d’utilisation de vannes thermostatiques), les économies d’énergie sont perdues. Ce n’est certainement pas la faute de la chaudière. Il ne faut donc pas faire l’erreur d’ignorer le contexte dans lequel la chaudière fonctionnera.

# 5 La source d’énergie

Lorsque vous envisagez de changer la chaudière, vous devez également vous interrogez sur le type d’alimentation. Il existe des modèles au méthane ou au GPL, mais il existe également des solutions utilisant des énergies renouvelables. L’évaluation doit prendre en compte le coût, mais aussi la disponibilité; le tout dans cette perspective d’analyse préventive dont nous avons parlé au début. En fait, il n’est pas nécessaire de trouver la meilleure chaudière de tous les temps, mais celle qui répond efficacement et de manière décisive à vos besoins réels.

Vidéos sur les aides financières pour changer de chauffage

(Visited 12 times, 1 visits today)